Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le libéralisme est un totalitarisme

Estonie : les syndicats contre la remise en cause des accords collectifs

1 Février 2012, 20:36pm

Publié par Marianne

  

Trente-trois syndicats du nord-est de l'Estonie menacent le gouvernement d'une grève générale si un projet d'amendement à la loi sur les conventions collectives est adopté par le Parlement.


Les syndicats demandent également une augmentation du salaire des enseignants et davantage de soutien pour les retraités et les personnes défavorisées.


Selon l'un des responsables syndicaux, Aleksandr Startsev, « Nous n'avons pas d'autres choix. Le gouvernement a ignoré nos protestations ordinaires. »


Selon les termes de la loi actuelle, les accords collectifs doivent s'appliquer au-delà de la durée prévue tant qu'un autre accord collectif n'a pas été conclu. La semaine dernière, le Parlement a examiné en deuxième lecture cet amendement, basé sur l'estimation que la loi qui permet à un accord arrivé à expiration d'avoir des effets contraignants pour une période (en théorie) indéfinie, est anti-constitutionnelle. Les partis d'opposition combattent également ce texte. (1)


Décidément, c'est la grande offensive contre les conventions collectives ! Le gouvernement croate a tenté d'imposer une réforme similaire, mais s'est heurté à la résistance déterminée des salariés et a du faire machine arrière. En France, cette offensive prend la forme des « accords compétitivité », qui permettrait, si ce projet était adopté, de vider de son contenu non seulement les conventions collectives mais également de saper les bases des garanties définies par le droit du travail à travers le contrat de travail.



(1) D'après http://news.err.ee/politics/1a715b65-86ba-4a5b-a609-e84517282ba7



Commenter cet article