Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le libéralisme est un totalitarisme

La crise financière, six étapes d'un désastre, par Pierre Rimbert

3 Mai 2010, 21:40pm

Publié par Marianne

Cet article disponible sur le site du monde diplomatique décrit les mécanismes en jeu dans la dérive du "libéralisme", de la crise dite des "subprime" jusqu'à l'injonction d'austérité drastique pour le peuple grec, mais aussi irlandais, espagnol, portuguais. Des liens intégrés au texte renvoient vers d'autres articles qui approfondissent les notions importantes.

 

L'article met en évidence les mécanismes par lesquels des acteurs privés, les agences de notation, mais aussi les "marchés", entendons par là les spéculateurs, en arrivent à imposer leur loi aux Etats.

 

Rappelons que la sous fiscalisation des riches et des grandes entreprises est à l'origine des dettes publiques, par défaut de ressources pour les Etats, et que la titrisation de ces dettes sur les marchés internationaux de capitaux font partie des mesures fondatrices du "libéralisme".

 

D'une part les riches paient moins d'impôts, et de l'autre ils perçoivent de l'Etat une rente sur l'argent qu'ils lui prête. Comme la sous-fiscalisation est érigée en dogme, l'endettement devient permanent et tend à s'accroître ; le poids de cet endettement donne force et argument aux riches (les "marchés") pour exiger des Etats qu'ils appliquent un programme d'austérité subi par les classes moyennes et populaires. Au lieu que l'Etat, garant de l'intérêt public, impose son autorité régulatrice aux intérêts privés, ce sont ces derniers qui ont pris le pouvoir et exigent de l'Etat les mesures destinées à protéger et conforter leur pouvoir de captation sur l'économie. Ceci entraine une formidable régression économique et sociale, une spirale destructrice n'est pas prête de s'arrêter.

 

Sur le même thème, voir aussi l'article de Jean-Marie Harribey :

PIGS : cochons de marchés ou Les raisons de la colère

 

Et le texte de Frédéric Lordon sur son blog, en date du 7 mai :

Crise, la croisée des chemins

Commenter cet article

my credit processor 14/08/2014 14:50

I have heard a lot about Pierre Rimbert. I was a constant admirer of his writing style and I used to read each and every article by him. He is a n exceptional writer and his words are like swords, very powerful indeed.

mrjuls 01/06/2010 14:37



J'ai beaucoup aimé cet article de Pierre Rimbert, c'est dommage que l'on ne puisse pas laisser de commentaires sur le site du monde diplomatique. C'est un très bon article pour aider à mieux
comprendre d'où vient la crise !