Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le libéralisme est un totalitarisme

L’honneur perdu de la gauche en Seine-Saint-Denis ?

17 Mai 2010, 16:50pm

Publié par Marianne

Les Roms du canal de l’Ourcq

Le 17 mai 2010

 

par Marc Laimé sur son blog "Carnets d'eau"

 

"Unité de temps, de lieu, d’action, toutes les composantes d’une nouvelle tragédie sont déjà en place, dans une indifférence insupportable. La Seine-Saint-Denis, département ostracisé, méprisé, outre le drame des cités, accueille aussi depuis plusieurs années des populations migrantes, originaires notamment de Roumanie et de Bulgarie, qui survivent, entre expulsions et incendies, dans des campements de fortune, qui se sont notamment multipliés au long du Canal de l’Ourcq."

 

"D’un côté, collectivités et élus de gauche, héritiers de la « banlieue rouge », qui misent sur la «requalification des territoires et la « compétitivité » pour sortir la Seine-Saint-Denis… du «rouge». De l’autre des centaines de familles, de femmes, d’enfants, ostracisés, qui survivent dans des conditions sanitaires effroyables, déjà en butte à une xénophobie qui menace à tout instant de tourner au drame, familles seulement soutenues par quelques associations qui dénoncent, sans écho, un scandale majeur. C’est un peu de l’honneur de la gauche qui est en jeu, aujourd’hui, sur les rives du Canal de l’Ourcq."

 

"Si l’on trouve à la source de ce drame tous les cauchemars de notre époque, depuis la barbarie libérale et les prurits nationalistes qui ont supplanté le totalitarisme des ex-démocraties populaires, exposant les populations les plus déshéritées de Bulgarie et de Roumanie à fuir les nouveaux pogroms qui les frappent, jusqu’à des "politiques d’immigration" inhumaines qui vouent, à l’Ouest des milliers de réprouvés à la clandestinité, comme les dernières années de la présidence Sarkozy nous en ont malheureusement asséné un modèle achevé, la gauche, toute la gauche, les citoyens non plus, ne peuvent assister, passifs, à ce déni d’humanité qui nous déshonorent tous.


A l’heure où le Parti socialiste s’enflamme pour le "care", oui, "Nous sommes tous des Roms du Canal de l’Ourcq".

 

Marc Laimé reproduit dans son article un communiqué en date du 3 mai 2010 de la LDH, RESF, la Cimade, le MRAP, Parada et Romeurope, qui dénonce une situation indigne de la « patrie des droits de l’homme », et qui ne cesse de se dégrader.

 

Marc Laimé tient le blog "CARNETS D'EAU" sur le site du Monde diplomatique, et le blog "Les eaux glacées du calcul égoïste"

Commenter cet article